Titulaire d’un diplôme universitaire hors Québec en chimie, biochimie ou autre discipline scientifique

Vous pourriez être admissible à l’Ordre des chimistes du Québec, si possédez une formation globalement équivalente à celle acquise par le titulaire d’un diplôme donnant ouverture au permis d’exercice de l’Ordre. C’est le comité des examinateurs de qui est chargé d’évaluer le dossier d’admission d’un candidat titulaire d’un diplôme universitaire hors Québec (canadien ou étranger) en chimie, biochimie ou dans une autre discipline scientifique (biologie, sciences biomédicales, pharmacologie, microbiologie, sciences des aliments, etc.) et de statuer si ce candidat respecte les normes d’équivalence pour obtenir un permis d’exercice et être inscrit au Tableau de l’Ordre.

Documents requis

  • Copie d’un document officiel faisant la preuve de l’identité du candidat (carte d’assurance maladie, passeport, permis de conduire, etc.) ;
  • Une photographie récente de votre visage (photo centrée, avec le visage en direction de l’appareil photo (yeux ouverts et clairement visibles)) ;
  • Copie officielle du diplôme (ou attestation officielle de diplôme) de 1er cycle émis par l’université ;
  • Copie(s) officielle(s) des diplôme(s) (ou attestation officielle de diplôme) de deuxième ou troisième cycle, s’il y a lieu, émis par l’université ;
  • Copies officielles des relevés de notes finaux, avec la mention de réussite du programme, pour chacun des diplômes à l’appui de la demande émis par l’université ;
  • Copie de l’Évaluation comparative des études effectuées hors Québec du ministère de l’Immigration, Francisation et Intégration du Québec pour chacun des diplômes étranger (hors Canada) à l’appui de la demande ;
  • Copies officielles des titres, descriptions et résultats de cours, travaux de recherche et autres activités poursuivies en chimie, en biochimie ou dans une autre discipline scientifique à l’appui de la demande, s’il y a lieu ;
  • Curriculum vitae (CV) à jour.
  • Formulaire d’attestation d’expérience en chimie, le cas échéant.
    • Documentation de l’expérience en chimie du candidat, sous la direction d’un chimiste membre de l’Ordre, durant un emploi, un stage ou des études aux cycles supérieurs. Si vous n’avez pas d’expérience en chimie, vous devez informer le Bureau du registraire lors du dépôt de votre demande d’admission. Ce document est obligatoire afin d’obtenir un permis de chimiste. Dans le cas où vous n’avez pas d’expérience sous la direction d’un chimiste, ce document n’est pas obligatoire et un permis de chimiste à l’entrainement vous sera émis. Consulter la section « Types de permis d’exercice applicables » ci-dessous pour plus de renseignements. 

Les copies de documents provenant de l’étranger (hors du Canada) doivent être des copies assermentées devant un commissaire à l’assermentation, un avocat ou un notaire au Québec (Rechercher un commissaire à l’assermentation) ou par une autorité reconnue à cette fin hors du Québec.

Tout document rédigé dans une langue autre que le français ou l’anglais doit être traduit, avant que l’Ordre des chimistes du Québec n’en débute l’étude, par un membre de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ). Vous pouvez visiter le site web de l’OTTIAQ pour trouver un traducteur.

Frais d’analyse du dossier d’admission

  • Candidat résidant au Québec : 470 $ + taxes
  • Candidat résidant à l’extérieur du Québec : 715 $ + taxes

Types de permis d’exercice applicables

En vertu de la Loi sur les chimistes professionnels (RLRQ, c. C-15) l’Ordre délivre deux types de permis d’exercice selon les exigences suivantes :

Permis de chimiste

Candidat admissible qui possède 24 mois et plus d’expérience en chimie, sous la direction d’un chimiste membre de l’Ordre, peut obtenir un permis de chimiste.

Permis de chimiste à l’entraînement

Candidat admissible qui possède 23 mois ou moins d’expérience en chimie, sous la direction d’un chimiste membre de l’Ordre, peut obtenir un permis de chimiste à l’entrainement.

Rappelons que le titulaire d’un permis de chimiste à l’entraînement a les mêmes droits, privilèges, obligations et responsabilités que le titulaire d’un permis de chimiste, sauf qu’un chimiste à l’entraînement ne peut voter et être élu au conseil d’administration de l’Ordre et doit utiliser le titre de chimiste à l’entrainement ou celui de biochimiste à l’entrainement.

Dès qu’il cumule les 24 mois d’expérience en chimie sous la direction d’un chimiste membre de l’Ordre, le titulaire d’un permis de chimiste à l’entraînement peut faire la demande au Bureau du registraire afin d’obtenir un permis de chimiste en complétant le Formulaire d’attestation d’expérience en chimie *.

En vertu de l’article 35 de la Charte de la langue française (RLRQ, c. C-11), les ordres professionnels ne peuvent délivrer de permis qu’à des personnes ayant de la langue officielle une connaissance appropriée a l’exercice de leur profession. Pour exercer la profession de chimiste au Québec, il faut donc avoir une connaissance appropriée de la langue française. L’Ordre est tenu de vérifier les compétences de tout futur chimiste à cet égard.

La connaissance du français est jugée appropriée si le candidat répond à l’une des trois conditions suivantes :

  • Il a, pendant au moins trois ans, étudié et suivi des cours à temps plein, au niveau secondaire ou postsecondaire, dans un établissement qui donne l’enseignement en français (école secondaire, cégep, université);
  • Il a réussi les examens de français, langue maternelle, de la quatrième ou de la cinquième année du cours secondaire au Québec;
  • Il a obtenu au Québec un diplôme d’études secondaires, à compter de l’année scolaire 1985-1986 (il est à noter que les crédits obtenus pour la recherche et la rédaction ne sont pas recevables).

Dans les autres cas, cette connaissance est évaluée au moyen d’un examen de français administré par l’Office québécois de la langue française (OQLF).

Tout candidat qui satisfait aux exigences de délivrance d’un permis de chimiste ou de chimiste à l’entraînement, mais qui ne satisfait pas aux exigences de maîtrise de la langue française, peut se voir délivrer un permis temporaire. Un tel permis temporaire est délivré pour une période d’un an à compter de la date de délivrance. Avec l’autorisation de l’OQLF, et sous certaines conditions, ce permis temporaire peut être renouvelé jusqu’à un maximum de trois fois si l’intérêt du public le justifie.

Information additionnelle

Dès la réception de votre demande d’admission, le Bureau du registraire vérifiera que vous êtes bien titulaire d’un diplôme approprié et que tous les documents reçus sont conformes à ceux qui sont exigés. Votre dossier sera ensuite transmis au comité des examinateurs.

Si la demande d’admission est complète et que tous les documents requis ont été reçus, l’Ordre vous transmettra sa décision dans un délai maximal de 90 jours ouvrables (excluant les jours fériés et les fins de semaine) de la réception de la demande.

L’Ordre accepte uniquement le dépôt de demandes d’admission en ligne via son site Web. Les demandes d’admission papier et les documents envoyés par courrier postal ne sont pas acceptés.

Si vous éprouvez des difficultés à téléverser certains documents, merci de les faire parvenir à : adjoint@ocq.qc.ca

Si vous avez des questions en ce qui trait au processus d’admission, merci de nous écrire à : registrariat@ocq.qc.ca