Contribution des chimistes et biochimistes

 

Nous mettrons régulièrement cette page à jour en fonction de l’information que nous recevons de la part du gouvernement. 

L’arrêté ministériel 2022-029 du 31 mars 2022, qui permettait à certains professionnels, dont les membres de l’Ordre des chimistes du Québec, de poursuivre leurs activités professionnelles en lien avec la vaccination contre la COVID-19 et le dépistage des cas, prendra fin le 31 décembre 2022.

Compte tenu de la menace persistante associée à la COVID-19, il s’avère nécessaire que les mesures visant la vaccination et le dépistage soient maintenues au-delà de cette date.

Dans un souci de se prévaloir d’une meilleure agilité face à des situations où est anticipé un déploiement massif d’actions pour protéger la santé de la population, le ministère de la Santé et des Services sociaux a sollicité l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) pour que soit rédigé un règlement d’autorisation en ce sens.

Ainsi, le Règlement sur certaines activités professionnelles en matière de vaccination et de dépistage qui peuvent être exercées par des personnes autres que des infirmières et des infirmiers (Règlement), visant les campagnes de masse, a été publié dans la Gazette officielle du Québec le 14 décembre et entrera en vigueur le 1er janvier 2023.

Ce nouveau Règlement détermine, parmi les activités professionnelles suivantes que peuvent exercer les infirmières et infirmiers, celles qui peuvent l’être par certaines personnes, dont les titulaires d’un permis d’exercice de chimiste inscrits au Tableau de l’Ordre, et suivant les conditions et les modalités qui y sont déterminées :

  • Administrer un vaccin dans le cadre d’une activité découlant de l’application de la Loi sur la santé publique (i.e. COVID-19);
  • Mélanger des substances en vue de compléter la préparation d’un vaccin;
  • Effectuer un prélèvement nasopharyngé ou oropharyngé à des fins de dépistage dans le cadre d’une activité découlant de l’application de la Loi sur la santé publique (i.e. COVID-19).

À compter du 1er janvier 2023, ce sera donc le Règlement qui s’appliquera pour la vaccination et le dépistage dans le cadre de campagne de masse. Malheureusement, malgré les nombreuses interventions de l’Ordre, l’Office des professions du Québec a décidé d’exclure les chimistes à l’entrainement du Règlement à cause de dispositions désuètes de la Loi sur les chimistes professionnels que l’Office juge « problématique ». Nous en sommes désolés.

Étant donné le grand nombre de professionnels et de personnes pouvant être impliqués lors de ces activités, un outil synthèse a été produit par l’OIIQ afin de mieux s’y retrouver.